Lafrig

Il s'agit d'un ensemble de tentes dressées sur une parcelle de terrain ou de territoire connu sous le nom de Manzilah (camping).

Lafrig possède tous les moyens de production : le troupeau, les bouviers, la tente du M'allam (le maître artisan), la tente du Faqih (le jurisconsulte), ainsi que lieu de prière appelé Al Moussalah (un morceau de terrain recouvert de sable et délimité par des pierres) en face de Al qibla en dierction de la Mecque.

AL KETNA

Au cours du mois de Ramadan, les us et traditions varient d'une famille à l'autre et d'une zone du désert à l'autre à travers tout le Sahara. Ces différences ont pour origine les conditions climatiques. Durant la saison des pluies, le désert devient productif, par conséquent la population n'a aucun problème quant à l'eau et la nourriture. Par temps de sécheresse et lorsqu'il y a pénurie d'eau, les familles sahraouies sont obligées de rechercher des endroits où l'eau et les plantes sont disponibles pour eux-mêmes et pour leur cheptel. Dans ce cas, ils s'établissent dans des oasis. On appelle cela Al Ketna (ou campement collectif) devant s'établir dans les oasis pour bénéficier de la disponibilité des dattes.

Al Ketna normale se déroule dans les oasis durant le mois sacré du Ramadan, en fonction de certaines conditions. L'une de celles-ci est la disponibilité de Al Karec (lait séché). Les habitants du Sahara préfèrent le lait de vache plutôt que le lait de chamelle car le premier possède plus de graisse qui le rend meilleur en termes de qualité. Certaines familles sahraouies préfèrent préparer un mélange de dattes et de lait séché servant de repas au moment de la rupture du jeûne ou offert aux invités.

 


    
Copyright 2006-2019 © CORCAS